Merci Petrolicious !!

Voici la vidéo tournée courant octobre à notre retour de Sion.

[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=cNfmcIHpsH8″]

 

Merci à Petrolicious, à Matt Larson pour les images & le montage et à Antoine Gaslais grâce à qui tout ce petit monde a pu se rencontrer (suivez bien les news petrolicious… y a encore de la 912 dans l’air).

 

45 ans de vie commune

ted-2 ted-1

Il l’a acheté neuve chez Pape’-cross à Eugene dans l’Oregon le 14 décembre 1966 et l’a vendu à contre-cœur fin 2011 pour financer un autre projet porsche après 45 ans de bons & loyaux services.

Hier, Ted a retrouvé « sa » 912.

Quel plaisir d’écouter quelques-unes des centaines d’anecdotes qui ont ponctué toutes ces années à sillonner les routes du “Beaver State”. Après un bon déjeuner dans Paris, nous avons profité d’une météo clémente pour aller présenter l’atelier à notre visiteur VIP et lui permettre de reprendre pour quelques instant sa place derrière le volant.

 

Touchdown !!!

J’ai enfin terminé le montage final du bloc moteur avec ses nouvelles tôles + joints, ajusté le démarreur dont la coiffe a été fraisé de -3mm, placé les gaines de chauffage, serré les cardans, assemblé le nouveau système de câble d’accélération et enfin… boulonné les jantes équipées de leurs gommes Toyo T1R (205/55/16 & 225/50/16).    pose_fuchs-2 Il ne manque plus qu’à finir l’électricité du coté moteur, mettre de l’essence et on va pouvoir commencer les premiers tests & réglages !!

Les joies de l'import US…

Une surprise marrante pendant le démontage : 3 balles de .22LR cachées sous la moquette conducteur…

9mm-1

Son premier propriétaire étant un vétéran de l’armée américaine, il a certainement utilisé cette 912 pour aller shooter quelques cartons au stand de tir !! 😉

Le programme

Le moment tant attendu est enfin arrivé : la Red prend place au centre de son bloc-opératoire, les chandelles sont mises en place, la restauration va pouvoir commencer !! Voilà le programme (enfin le programme PRÉVU, faut voir ce qui se rajoute là dessus…).

IMG_0004

Démontage & nettoyage :

  • Démontage de tout l’intérieur,
  • démontage & sablage des éléments du tableau de bord et des panneaux porte & intérieur,
  • grattage de tout l’isolant goudronné qui recouvre l’intérieur de caisse,
  • démontage & sablage du pédalier,
  • inspection des trains roulants & suspensions,
  • traque des points de rouille & des défauts d’aspects sur le châssis et la carrosserie,
  • sablage de tout les éléments rouillés ou présentant des défauts d’aspect,
  • découpe des deux demi-planchers complètements HS & des zones trop rouillées,
  • démontage complet des portières & des vitres,
  • démontage de tous les joints vitres, portières & châssis,
  • dépose du réservoir de carburant,
  • dépose du faisceau électrique,
  • dépose du moteur & de la boite 901, 5 rapports,
  • sablage de la  boite,

J’attaquerai ensuite le remontage avec quelques « évolutions » :

  • Soudure des deux demi-planchers & des réparations carrosserie,
  • grattage, sablage & peinture époxy du réservoir de carburant,
  • ré-ouverture des trappes d’accès aux barres de torsion arrières,
  • application d’un nouvel anti-gravillon sur le bas de caisse et les zones décapées, sablées.
  • peinture complète en teinte d’origine “Polo Rot #6602”,
  • ajout de nouveaux amortisseurs avant & d’un kit de biellettes de directions « turbo »,
  • ajout d’une barre anti-rapprochement avant,
  • pose du nouvel isolant goudronné,
  • réfection complète du pédalier & pose d’un maître cylindre de frein double circuit,
  • réfection complète du tableau de bord et des panneaux portes & intérieur,
  • réfection du ciel de toit,
  • pose de 2 sièges baquets d’époque avec leurs glissières,
  • réfection complète et pose du faisceau électrique,
  • pose des nouveaux joints châssis,
  • repose des vitres & des portières avec tous leurs nouveaux joints.

Le moteur, quand à lui, va être stocké pour faire l’objet d’une maintenance approfondie par la suite. Dans l’immédiat, il sera remplacé par un moteur neuf plus « pêchu », construit selon la même architecture par Rudy Olivenca, plus connu dans le monde de la VW et surtout des dragsters…

moteur_drag_rudy-1

Voilà ce que peut donner un moteur « made in Rudy »…